L’équipe 1 logiquement éliminée

Maître du jeu durant la majeure partie de la rencontre, la réserve du FC Annecy s’est imposée 5 à 2 et s’est logiquement qualifiée pour la suite de la compétition.

Jouée sur le terrain synthétique, cette rencontre de coupe Rhône-Alpes-Auvergne s’est déroulée par un temps idéal devant un public relativement nombreux pour un match de coupe. Notre équipe aborde la rencontre avec une défense remaniée en raison de quelques absences et se voit même privée au dernier moment de Rémi Chanel qui a ressenti une douleur musculaire lors de l’échauffement. Cela ne l’empêche pas d’ouvrir rapidement le score dès la 7ème minute par Pierre-Yves Jaillet, bien décalé par Anthony Michel, qui ne laisse aucune chance au portier visiteur. Mais Annecy réplique presque dans la foulée par Fillon bien lancé au milieu de la défense locale qui trompe Romain Mollon d’une frappe au ras du poteau (10ème). Peu à peu, Annecy imprime sa marque sur le jeu sous l’impulsion du vétéran ex-pro Enza Yamissi (94 matchs en Ligue 1 et 200 en Ligue 2 à Troyes et Valenciennes), qui vient de signer au FC Annecy,    infatigable récupérateur et relanceur. Par des transversales précises, les Anneciens  alertent parfaitement leurs joueurs dans les couloirs, en particulier Lévêque, de retour dans son club d’origine, après avoir joué 52 matchs en Ligue 1 avec Guingamp. C’est d’ailleurs sur un coup-franc de Lévêque, que Pierre-Yves détourne malencontreusement le ballon de la tête hors de portée de Romain  (22ème). Notre équipe resserre alors ses lignes, mais ne parvient pas avant la pause à mettre en danger le gardien visiteur.

A la reprise, Marboz revient avec plus de conviction et Benjamin Pont manque l’égalisation de la tête sur un centre de Joël Aharrh (49ème). Mais lancé plein axe par Alexandre Maîtrepierre, Anthony égalise (55ème). C’est ensuite Joël qui croit donner l’avantage aux Marboziens, mais sa frappe est sortie de la lucarne par Lemarie (58ème). Ce sera la dernière opportunité pour nos joueurs car la fin de la rencontre va être totalement à l’avantage des Haut-Savoyards. Après avoir gagné un 1er face-à-face devant Ruque, Romain s’incline sur le second, abandonné par sa défense, devant le même joueur (65ème) sur une action copie conforme de la première. Dans les dix dernières minutes, Desprez, puis Gaillard, vont alourdir le score contre notre équipe résignée. L’équipe visiteuse n’a sans doute pas regretté d’avoir évolué sur le synthétique où elle a pu faire parler sa supériorité technique, laissant une belle impression au public bressan.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.